Et l’histoire commence ici : Anna Shelley, créatrice de bijoux

Anna, plus d’une pierre dans son sac …

Soit vous êtes en train de sourire soit il faut relire mon titre … Ok je sors …

On débarque à 4. Elle nous ouvre la porte et nous dévoile un grand sourire. Et derrière ce joli sourire se cache un soupçon de stress et c’est bien normal, c’est sa première fois.

Elle s’appelle Anna. Et c’est sa première interview face caméra. Je ne peux pas dire que j’arrive moi-même très détendue : c’est n’est que ma deuxième fois !

De la rue, rien ne nous permet de soupçonner ce qui se cache derrière la porte. On entre. Au premier regard s’offre à nous une maison repensée totalement par un architecte. Anna le connait bien et il la connait bien, forcément elle l’appelle « papa »

Les baies-vitrées donnent sur un jardin, on pourrait même dire un havre de paix très bien décoré : mélange relaxant très Ying and Yang mi-Japonais mi-contemporain. Nous tournerons dehors, ce jardin nous tend les bras.

Nous échangeons quelques mots autour d’un café chaud. Il ne fait que 4 degrés en ce lundi matin, mais la journée s’annonce lumineuse, parfaite pour découvrir qui se cache derrière la jeune créatrice et sa marque de bijoux Anna Shelley.

Photo de l'Interview Anna Shelley

Qui es-tu ?

Fille d’un papa architecte et d’une maman peintre, je baigne depuis toute petite dans un milieu très artistique. Petite, pas de tennis ni de danse, mon temps libre était consacré à diverses activités manuelles.

Après une formation ESMOD à Roubaix, je suis partie travailler à Bruxelles pour la marque Gioia Seghers

A l’époque, nous étions 2, j’ai donc eu la chance de travailler en direct avec la créatrice et donc d’être confrontée à la réalité de la vie d’un entrepreneur. J’ai été touchée par le virus et décidé de lancer ma propre marque.

Pourquoi une marque de bijoux et d’où vient son nom ?

C’est l’amour de la matière, l’amour de la résine surtout. Cette matière me touche et j’ai décidé de l’utiliser pour fabriquer mes créations.

Pour le nom, c’est très simple. J’ai associé mon prénom avec celui de ma cousine, que j’aime beaucoup. Voilà comment est née la marque !

Photo de l'Interview Anna Shelley
Photo de l'Interview Anna Shelley

Qui ou quelles sont les choses qui t’inspirent en général ? Où trouves-tu l’inspiration pour tes créations ?

Cela peut paraitre un peu cucul mais j’adore la nature, c’est vraiment pour moi une immense source d’inspiration. Une forme ou une couleur, comme un coup de coeur et j’arrive à me projeter dans une future création.

J’ai aussi la chance de récupérer des chutes de bronze d’un ami sculpteur. Ces chutes ont des formes atypiques, parfaites pour fabriquer mes moules.

En quelques mots, comment décrierais-tu l’univers Anna Shelley ?

Je ne sais pas. Je suis juste une jeune créatrice qui travaille une matière que j’adore, qui fait ce qu’elle aime. Je crois que rien que ça c’est déjà énorme !

Quels sont tes projets, peut être un autre rêve à réaliser ?

Je rêve déjà d’un grand avenir pour Anna Shelley et j’y travaille chaque jour.

Je suis jeune et j’ai toute la vie devant moi pour le reste, pour l’instant, c’est une chose à la fois !

Conseil à ceux qui ont envie de se lancer, d’entreprendre ?

Foncez, foncez, foncez !

Ce n’est pas facile tous les jours, c’est énormément de travail et d’implications mais quand on fait ce que l’on aime au quotidien c’est surtout une vraie source de bonheur !

Parce qu’il est l’heure de déjeuner, peux-tu nous dire quelle est ton adresse fétiche à Lille ?

J’ai mes petites habitudes chez Gusto Mio, une bonne adresse italienne en tout cas un très bon rapport qualité-prix !

Merci Anna pour ce moment partagé, j’ai été sensible à ton accueil et ton ouverture d’esprit. Ta maturité et ta sensibilité sont épatantes !

 Belle route à Anna Shelley!

Cécile.

Partagez sur

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.